Bel Abîme

Roman – Littérature
2 septembre 2021
12*20,5 – 112 pages
15 DT / 14,50 €
ISBN Tunisie 9789973581112
ISBN France 9782492270444

La rage d’un adolescent face à une société oppressive, mais tant d’émotion et d’humanité habite le narrateur.

« Je revenais du collège quand j’ai rencontré Bella. Une après-midi de novembre, morose. Un garçon triste, chétif, une tête à claques, la tête baissée, la peur qui habite ses tripes, et parfois, l’envie d’en finir. On n’imagine pas ce que ressent un enfant quand il faut qu’il se fasse encore plus petit qu’il n’est, quand il n’a pas droit à l’erreur, quand chaque faux pas prend un air de fin du monde. Mais en l’entendant, ce jour-là, j’ai redressé le menton. »

Yamen Manai nous conte avec fougue le cruel éveil au monde d’un adolescent révolté par les injustices. Heureusement, il a Bella. Entre eux, un amour inconditionnel et l’expérience du mépris dans cette société qui honnit les faibles jusqu’aux chiens qu’on abat « pour que la rage ne se propage pas dans le peuple ».
Mais la rage est déjà là.

Prix Micheline 2021

Yamen Manai

Né en 1980 à Tunis, Yamen Manai vit à Paris. Ingénieur, il travaille sur les nouvelles technologies de l’information. Aux éditions Elyzad sont également parus ses romans La marche de l’incertitude (poche, 2010), La sérénade d’Ibrahim Santos (2011 ; poche, 2018) et L’amas ardent (2017), récompensés de nombreux prix littéraires.

On en parle

La presse

On sort ébranlé de ce livre poignant, emporté par une plume incisive.
Frédérique Briard, Marianne

Yamen Manai livre son récit le plus accompli formellement.
Kenza Sefrioui, Tel Quel

Un texte touchant et virulent porté par la colère d’un adolescent contre un système oppressif. 
Nicolas Michel, Jeune Afrique

Yamen Manai épingle sa Tunisie natale avec une réjouissante amertume.
Catherine Simon, Le Matricule des anges

Monologue fiévreux et terrible.
Pascal Paradou, RFI  

Il y a […] l’espoir que tant qu’il y aura des chiens et des livres à aimer, tout n’est pas perdu. Qu’en leur compagnie, l’abîme sera toujours plus beau.
Véronique Rossignol, Livres Hebdo

Ce roman est une puissante histoire d’amour, de trahison, de colère, de violence.
Serge Cabrol, Encres vagabondes

Un texte entre vie et mort, une littérature d’urgence savamment construite, à lire d’une traite comme en apnée.
Dominique Ranaivoson, Africultures

C’est plutôt d’un poème tragique qu’il s’agit, il a la fulgurance d’un cri.
Denise Brahimi, Coup de Soleil   

Les libraires

Humour et dérision cachés sous les sentiments si forts qui habitent le personnage, on sent toute la rage et la fougue de l’adolescence !
Gibert, Toulouse

Coup de poing qu’on prend à l’estomac. Roman bouleversant à la fois sur le rapport des hommes avec les animaux et un roman sur l’adolescence, sur les injustices telles que ressentie par l’adolescence.
Librairie Ryst, Cherbourg

Super fable sociale. Quel uppercut ! 
Terre des livres, Lyon

Un livre stupéfiant plein de rage et de colère qui va à contre courant d’une bien-pensance.
Millepages, Vincennes

« Interrogatoires à une voix » pour dire toute la violence d’une société et l’irrespect dans lequel on tient la jeunesse.
La Géothèque, Nantes

Quelle histoire, quelle langue et quel bel hommage aux livres. On est bien loin d’une histoire mièvre entre un jeune garçon et son chien de type Belle et Sébastien !
La Vagabonde, Tours

Longue confession rageuse et sans fard sur la situation en Tunisie. De très nombreux thèmes sont abordés dans ce récit coup de poing. On n’en sort pas indemne, mais on retrouve la qualité d’écriture de ce conteur hors pair.
L’Odyssée, Nantes