•    
  •    
  •    
ACTUALITÉS
 
Le Liban francophone

Le Liban francophone

Dans le cadre de la semaine de la francophonie, Yasmine Khlat présentera et dédicacera son roman Égypte 51 au Conseil économique, social et environnemental, Palais d'Iena, place Iena, Paris 16e.
Cécile Oumhani en Sicile

Cécile Oumhani en Sicile

Cécile Oumhani, auteure de Tunisian Yankee, est invitée à l'université de Raguse le 9 avril de 15h30 à 17h30 autour du thème "De l'entre-deux langues à l'entre-les-langues".
22e édition de la Semaine arabe à l'ENS, rue d'Ulm

22e édition de la Semaine arabe à l'ENS, rue d'Ulm

"C’est sur les terres de la mémoire, de l’oubli, de la création et du fantasme que se déroulera cette Semaine arabe. Profitez d'un voyage dans le temps, constamment retrouvé et redéfini, dans une série de tables rondes, de conférences, de spectacles, d'expositions et de projections cinématographiques, sans oublier les pâtisseries et le repas de clôture !"
 
Karim Kattan et Ali Bécheur sont invités à cette 22e édition dont le thème est "Revenir, Devenir". Ils interviendront le lundi 8 avril de 14h à 16h30 à l'amphi Rataud.
Beyrouk, lauréat du Prix Ahmed Baba à Bamako

Beyrouk, lauréat du Prix Ahmed Baba à Bamako

Beyrouk reçoit le prix Ahmed Baba de la littérature africaine pour son roman Je suis seul, lors du Festival "La rentrée littéraire du Mali".
[Ahmed Baba était un savant et homme de lettres ouest-africain, né en 1556 au Mali.]
Jadd Hilal lors de la remise du Grand Prix du Roman Métis

Jadd Hilal lors de la remise du Grand Prix du Roman Métis

C'est à La Réunion, que Jadd Hilal reçoit le Grand Prix du Roman Métis pour son premier romn Des ailes au loin.
Grand Prix du Roman Métis 2018 et Prix Métis des lycéens pour

Grand Prix du Roman Métis 2018 et Prix Métis des lycéens pour "Des ailes au loin" !

"L’amour, en dépit de tout, l’amour, celui de la condition humaine, voilà ce qui m’a fasciné en lisant ce texte." (Jury)

"Les Lendemains d'hier" paraît en Italie

Le dernier roman de l'écrivain tunisien Ali Bécheur, Prix Comar d'Or, traduit en Italie aux éditions Francesco Brioschi.
L'écrivain Beyrouk à l'Institut du Monde arabe

L'écrivain Beyrouk à l'Institut du Monde arabe

"Une heure avec Beyrouk", animée par Francesca Isidori.
Des extraits de son roman Je suis seul lus par Léon Bonnaffé.
Beyrouk présente

Beyrouk présente "Je suis seul" sur TV5 Monde

A l'occasion de la parution de son nouveau roman "Je suis seul", le romancier mauritanien Beyrouk, est l'invité de l'émission 64' sur TV5 Monde.
"Un roman traversé par la lumière du désert", Mohamed Kaci, TV5 Monde.
Le Prix Benjamin Fondane attribué à Tahar Bekri

Le Prix Benjamin Fondane attribué à Tahar Bekri

"En 2018, le prix Fondane va vers Tahar Bekri. Poète et essayiste né en Tunisie en 1951, Bekri se définit comme un poète citoyen de Tunisie et du monde. Avec sa double généalogie culturelle, française et arabe, Bekri a beaucoup contribué à la connaissance de la littérature arabophone classique et moderne en France. Tahar Bekri est également très attentif aux renversements sociaux actuels, tel le Printemps arabe du début de l’année 2011, par rapport auquel il s’est positionné en tant qu’esprit assoiffé de liberté et de dignité, mais lucide et vigilent. Avec ses prises de position, Tahar Bekri a contribué activement au dialogue fécond entre les intellectuels et écrivains des deux rives de la Méditerranée. Pour son activité littéraire qui a enrichi le patrimoine de la langue française avec des nuances de la langue arabe culte, pour sa présence prolifique dans le champ de la littérature francophone et tunisienne d’aujourd’hui, pour son engagement, Tahar Bekri fut considéré par le jury comme étant digne de recevoir le Prix international de la littérature francophone Benjamin Fondane 2018."
Dans le quotidien Ouest-France

Dans le quotidien Ouest-France

"Yamen Manai, lauréat du prix des Lorientales 2018 offre un récit où la simplicité touche au sublime." Loïc Tissot,  Ouest France.

"Des ailes au loin", partout ailleurs

Le roman de Jadd Hilal mis en scène !
Prix Lorientales 2018  à

Prix Lorientales 2018 à "L'Amas ardent" de Yamen Manai !

Une écriture toute en finesse, un bijou.
Un thriller apicole avec une pression qui monte, tout en douceur.
Un très beau roman qui fait du bien, qui fait rêver et voyager mais très engagé. 
Le choix des abeilles, une idée remarquable, elles deviennent des personnages du roman avec une réelle épaisseur.
Doux, solidaire, humaniste, amour !
[les membres du jury]
Très bel interview de Yamen Manai sur LCR - Bruxelles

Très bel interview de Yamen Manai sur LCR - Bruxelles

Yamen Manai répond aux questions du journaliste David Courier au sujet de son roman L'Amas ardent. "Je dépeins un combat politique qui petit à petit s'estompe au profit du combat écologique qui est la survie des abeilles." 
Coup de cœur de libraires

Coup de cœur de libraires

Un bonheur que de partager les coups de cœur des librairies des Canuts, Vivement Dimanche, La Zone du dehors, Librairie Actes Sud, L'arbre à mots, Raconte-moi la terre, Librairie des Arcades, pour le premier roman de Jadd Hilal Des ailes au loin. Merci infiniment à ces libraires.

Login